Depuis le début du confinement causé par la quarantaine COVID-19, j’ai les émotions en dents